Livraison gratuite dès 69€.

Lingerie sexy Douce et Féline

Les robots décident déjà : en colère contre Facebook

Nous avons une page Facebook, comme tout le monde ou presque. Celle-ci a bien démarré, on avait pas mal de “j’aime”, des commentaires et des partages. Des abonnés de plus en plus nombreux. Et puis un jour, on a eu le droit à une restriction. On avait soit-disant enfreint les règles en matière de nudité et d’actes sexuels.

Aujourd’hui, c’est Féline en colère !

Notre boutique Douce et Féline vend de la lingerie sexy, donc on partage des photos de mannequins en petite culotte et en soutien-gorge ! On voit des fesses, comme vos enfants en voient tous les jours à la télé ou en verront cet été sur la plage ! On voit des seins, mais ce n’est rien par rapport à ce que les internautes voient sur Internet. Selon l’ARCOM, deux millions de mineurs consultent des sites pornographiques chaque mois !

On est très loin de cela sur Douce et Féline, car ce que l’on propose, ce sont des sous-vêtement et des dessous sensuels, on ne fait pas dans les vidéos cochonnes ou autre chose de ce genre !

Facebook restreint nos publications, mais diffuse nos publicités !

Notre publication résume la situation :

facebook injuste

Vous pouvez voir l’historique de notre restriction sur Facebook, vous allez halluciner ! Et c’est bien pour cela que l’on pousse un coup de gueule contre Facebook, car on a sous les yeux des incompréhensions qui ne font aucun doute. Le réseau social autorise une photo et pas une autre, alors qu’elles sont pareilles. On s’est dit qu’il y avait les mots aussi. On constate par exemple qu’il ne faut pas mettre le mot “chaine“, ça ne plaît pas apparemment. Mais d’autres mots peuvent être mal jugés et entraîner une restriction !

Est-ce que ça vaut le coup de perdre son temps avec des algorithmes ?

On ne va pas épiloguer, on comprend mieux pourquoi les entreprises abandonnent Facebook et critiquent autant les changements opérées sur les pages ces dernières années. Trop de changements, trop d’usine à gaz, et si peu de cohérence. Les arnaqueurs, pas de problèmes, on en voit tous les jours, les propos haineux aussi, mais les gens qui bossent, les petites entreprises comme nous, c’est cuit ! On nous restreint la visibilité et on nous oblige à quitter ce réseau, qui nous apporte rien du tout ! Soyons honnête, nos dépenses publicitaires sur Facebook, ne nous ont jamais rien rapportées, elles étaient pourtant ciblées !

Après tout, ce sont des algorithmes qui décident, pas des humains. On a probablement été dénoncés quelques fois, suite à des publications qui n’ont pas plu. Comme par exemple la lingerie portée par des hommes ou les strings en dentelle pour homme. Mais que faire, lorsque vous savez à quel point il est tant difficile de joindre des humains sur Facebook ? Eh oui, bienvenue dans le monde des robots, de l’IA ! Espérons que ces intelligences artificielles vont vite apprendre la langue de Molière, ses subtilités et son humour !

Partagez sur

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut